Approche psychocorporelle

Approche psychocorporelle

Un travail sur le tonus va être proposé par des micros mouvements lents, doux ou puissants lorsqu’ils seront déclinés avec des accessoires. L’approche proposera également des étirements, une écoute en pleine conscience des sensations issues du corps…

Elle va permettre de découvrir la relation entre les stimuli, les sensations perçues et les réponses de l’organisme, du corps dans sa globalité.

Le corps en mouvements va venir renforcer le processus physiologique du système nerveux autonome (gestion du stress, équilibre émotionnel) grâce aux circulations tant sanguine que lymphatique mais également en faisant appel à la respiration (respirO2).

Un travail sur la peau va favoriser la régulation du système nerveux autonome et l’équilibre psychosomatique.
Un travail sur les muscles, les chaines musculaires et les os va permettre un meilleur alignement de la posture, un meilleur équilibre.

Les mouvements, les étirements vont soulager les tensions, les douleurs, vont permettre au corps de retrouver une souplesse, de l’aisance dans les mouvements du quotidien ou professionnels.

Les mauvaises habitudes motrices et posturales entraînant des douleurs et raideurs vont pouvoir être corrigées ; comme le mouvement de la marche par exemple.

Enfin, cette approche pourra être utile lors d’une réathlétisation, afin de permettre au membre immobilisé de ne pas perdre une trop grande masse musculaire et garder de la souplesse.
Pour les personnes souffrant de douleurs chroniques, elle pourra leur permettre de retrouver une mobilité tout en douceur.